Vidéo en ligne

Video On Demand : Amazon, Netflix, Hulu avancent leurs pions et optent pour la S-VOD

Pourquoi Amazon.com a-t-il lancé une offre de vidéo à la demande par abonnement (S-VOD*) aussi agressive ? Tout simplement pour répondre à Netflix et parce que le marché américain de la vidéo en ligne est en train de se structurer sérieusement. Netflix, grâce à son offre simple, complète et multi-device (plus de 200 appareils supportent leur streaming,) prouve à tout le monde qu’il existe un business model pour la vidéo en ligne. Son service de S-VOD connaît un succès épatant. En recrutant plus d’un million d’abonnés américains par trimestre depuis fin 2009, ils font bien mieux que convertir les loueurs de DVD en consommateurs de fichiers numériques. Ils créent un nouveau géant de l’entertainment !

amazon instant video netflix s-vod

Amazon Instant Video vs Netflix

Le principe est simple, mais encore faut-il être capable de le mettre en œuvre. Pour un abonnement mensuel de 7,99 $, les clients de Netflix peuvent visionner autant de films et de séries TV en streaming qu’ils le souhaitent. Les patrons de cette société californienne (encore !) ont naturellement appliqué à la VOD le concept « all you can eat », qui fit leur succès dans le business du DVD. Sûrs de leur coup, ils se sont concentrés sur ce qu’on appelle aujourd’hui « ubiquity », c’est-à-dire la possibilité d’utiliser un service sur plusieurs terminaux/devices. Leur catalogue est disponible sur PC, Mac, X-Box, PS3, Wii, iPhone, iPad, set-top box, TV connectées

Amazon, qui avait déjà un service de VOD traditionnelle et qui ne veut pas perdre son leadership dans les contenus culturels, ne pouvait que réagir. Leur idée, c’est de faire encore moins cher, même quasiment gratuit, puisque l’abonnement est inclus dans le coût de la carte Amazon Prime (79 $ par an), et de ne rendre accessible cette offre de S-VOD qu’à leurs porteurs de carte. Ainsi, ils cherchent à atteindre deux objectifs :

  • sécuriser la rentabilité de l’offre en s’appuyant sur celle des clients premium
  • proposer un prix d’appel attractif pour recruter de nouveaux et jeunes porteurs de cartes

Quelques précisions : la S-VOD d’Amazon a été lancée le 22 février 2011 aux USA. Elle n’est pas disponible en France et le nombre de titres au catalogue est réduit (environ 5000), bien inférieur à celui de Netflix (12000). Les films très récents ne sont pas très nombreux en S-VOD, surtout comparativement à ceux disponibles en VOD classique (location à l’acte, sans abonnement). Hulu propose aussi un service de S-VOD à 7,99 $ par mois qui vaut le détour, mais qui n’est pas non plus accessible en France, pas plus que Voddler, un très bon site suédois accessible uniquement en Europe du Nord.

Le service d’Amazon Instant Video au banc d’essai sur engadget.com (en Anglais)

*S-VOD = Subscription Video-On-Demand

2 commentaires pour Video On Demand : Amazon, Netflix, Hulu avancent leurs pions et optent pour la S-VOD

Please ! Laissez un commentaire

 

 

 

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Contactez moi