iPhone et iPad

Angry Birds, l’appli iPhone et Android déjà culte

Pour ceux qui ne l’ont pas encore téléchargée, voici une très brève description de cette application. Il s’agit d’un jeu pour appareil mobile (téléphones, tablettes ou autres, équipés de l’iOS d’Apple ou d’Android) qui met en scène des oiseaux fâchés utilisant un lance-pierre pour détruire des cochons verts. Ce drôle de scénario, doublé d’un environnement graphique de type dessin animé qui fait penser à Mr Bean Animated, a déjà séduit le monde entier et vous séduira à coup sûr. Ecoutez bien ça : 10 millions de téléchargements payants sur iOS, 7 millions sur Android. Au total, toutes plateformes confondues et versions gratuites incluses, les oiseaux fâchés auraient été téléchargés 30 millions de fois depuis 2009, selon Matt Brian de Thenextweb.com !

angry birds cochon vert

Un cochon vert casqué et un oiseau fâché

Ça vaut bien une petite analyse maison des facteurs clés de succès et une note de 19,5/20 dans mon petit panthéon des iPhone Apps (voir ma note pour l’appli de Radio France et celle donnée à l’appli de France Football). L’intelligence de ce jeu est multiple, mais il faut bien avouer que sa première qualité repose sur sa capacité à générer une addiction : impossible de s’arrêter ; on recommence dès qu’on a une minute pour passer au niveau supérieur. Autres atouts, qui faisaient sans doute partie des spécifications de départ : (1) l’interface est simple, facile d’accès, prévue pour tous les publics, (2) les séquences de jeux sont courtes et peuvent être répétées à l’infini, ce qui est parfaitement adapté pour l’occupation des petites pauses du quotidien, comme les moments d’attentes et les trajets en transports en commun , (3) la technologie et le design sont légers, supportables par les capacités limitées des appareils mobiles.

Et qu’en est-il du business model ? Un pareil succès au téléchargement apporte la fortune en peu de temps, me direz-vous ! Et vous n’aurez pas complètement tord : 10 millions fois 0,99 $ ou 0,79 €, ça fait pas loin de 8 millions d’euros de chiffre d’affaire. Et après ? Quand tout le monde l’aura téléchargée ? Comment maintenir un revenu régulier ? Par la pub, évidemment ! Facile à dire, pas à faire. Mais les oiseaux fâchés sont en passe de montrer que c’est possible. S’ils réussissent cette étape, leur modèle sera consacré en véritable cas d’école. Et c’est plutôt bien parti ! L’info du moment le prouve (sortie avant-hier sur SFgate.com et TechCrunch). En un mois, les revenus de la pub insérée dans la version gratuite d’Angry Birds pour Android ont presque dépassé ceux engrangés grâce aux téléchargements sur iPhone et iPad, soit 1 million de dollars par mois en pub vs 1,2 issu de l’App Store.

Très impressionnant, non ? Belle démonstration qu’une appli gratuite peut être rentable. Encore faut-il savoir rendre les utilisateurs accrocs. Petite astuce : offrez-leurs un joli sourire édenté, comme celui des cochons verts d’Angry Birds ! Peut-être auront-ils envie de recommencer l’expérience ?

2 commentaires pour Angry Birds, l’appli iPhone et Android déjà culte

Please ! Laissez un commentaire

 

 

 

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Contactez moi