Entreprises et tendances du Web

Cisco, Tandberg et WebEx

Je sors d’une réunion très virtuelle sur WebEx et je me rends compte que ce service de réunion à distance est aussi détenu par Cisco. « Aussi », parce que ça m’a tout de suite fait penser à Tandberg, n°1 de la vidéoconférence, qui secoue le monde des affaires à Oslo en ce moment. Ce fleuron de l’économie norvégienne vient en effet de céder aux sirènes de Cisco : 3,5 Mds de dollars pour 90% des actions, deal finalement conclu vendredi dernier, alors qu’une majorité des actionnaires trainaient des pieds depuis la première offre à 3 Mds.

Qu’est-ce que ça veut dire ? Ça signifie au moins 3 choses :

  1. Le marché de la vidéoconférence et des technologies de communication à distance est un marché plein d’avenir ;
  2. La crise passée, il est l’heure de refaire des emplettes. Rien ne résiste aux géants des nouvelles technologies. Lorsqu’ils veulent faire main basse sur un secteur en développement ou une technologie nouvelle, ils s’en donnent les moyens.
  3. Cisco va devenir assez facilement le n°1 du secteur. En 2009, Cisco a fait du renforcement de sa présence dans la vidéoconférence l’une des ses priorités, son directeur général John Chambers se disant convaincu que cette technologie était à l’aube d’une diffusion à grande échelle. Qu’à cela ne tienne, quelques mois après, il rachète Tandberg, n°1 mondial du secteur, idole de tout un pays, mais qui finalement n’était qu’une bonne petite start-up à l’échelle de la planète (CA 2008 = 808 M$, Bénéfice brut = 177 M$). Le prix final est d’ailleurs assez proche de celui qui, en mars 2007, avait été annoncé lors du rachat de WebEx par Cisco (3,2 Md$). Cisco a aussi une offre maison de vidéoconférence qui s’appelle TelePresence.

Avez-vous visionné la vidéo ? Science-fiction ou réalité ?

Please ! Laissez un commentaire

 

 

 

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>