e-Commerce

Amazon : 2 raisons d’admirer l’entreprise parangon de l’e-commerce

J’ai lu sur un blog spécialisé (Internet Retailer) qu’Amazon allait s’agrandir physiquement. J’avoue que je suis assez admiratif de cette entreprise, sans vraiment la connaître de l’intérieur. J’aime savoir qu’elle travaille intelligemment et sur le long terme pour la satisfaction de ses clients. Pas seulement grâce à sa politique de prix, mais surtout grâce à une usability poussée à l’extrême et à une personnalisation remarquable. Alors, quand je lis qu’un projet d’agrandissement du siège  social est en cours de réalisation, j’essaie d’y décrypter un style de gouvernance, une option sur la façon de « travailler ensemble ». Quoi de plus symbolique que les déménagements / réaménagements des Head Quarters ? Eh bien figurez-vous que Monsieur Bezos a décidé d’offrir à ses employés 3 blocks d’immeubles en plein centre ville de Seattle. 3 millions de m² pour de nouveaux bureaux en plein centre ville ! Impressionnant, non ?

Il y aura sans doute de la place pour une boutique, pourquoi pas une librairie, personne ne le sait encore (leur premier magasin physique de type Apple Store ?). Le fait de rester dans le centre d’une très grande ville, déjà réputée pour sa qualité de vie, tranche avec toutes mes expériences françaises. Pourquoi les grandes entreprises françaises ne décident-elles pas d’acheter 3 blocks d’immeubles de bureaux au centre de Toulouse ou de Nantes pour accompagner leur croissance ? Y-en-a-t-il une qui croisse autant qu’Amazon ?

Le second fait admirable chez nos amis d’Amazon.com Inc., c’est leur capacité à ne pas avoir peur de prendre des décisions contrariantes pour les marchés financiers. On se souvient des débuts de l’entreprise, quand Jeffrey Bezos passait pour un fou furieux car il disait qu’il avait besoin de millions de dollars pour conquérir le monde. Il était presque le seul à croire qu’il ferait des bénéfices un jour. Ça  a pris 10 ans (1994-2004). Aujourd’hui, il recommence à dégrader ses bénéfices pour réinvestir massivement dans la technologie de ses tablettes Kindle, mais aussi dans ce qu’on a vu plus haut (magasins physiques, siège social). Le cours de bourse chute. Il se ballade autour de 180 dollars depuis novembre 2011, alors qu’il était monté jusqu’à 246 dollars en octobre de la même année.

Qui aura raison ? Êtes-vous aussi admiratifs de cette entreprise ?

Please ! Laissez un commentaire

 

 

 

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>